Vendre son entreprise à sa famille ou non : il faut se décider rapidement

Il est important de planifier à l’avance la vente de votre entreprise, car vous aurez ainsi l’avantage du temps. Vous pourrez élaborer des systèmes transférables qui justifieront un prix élevé, et trouver le bon acheteur – dans votre famille ou ailleurs – qui vous remplacera à la barre.

Il est important de planifier à l’avance la vente de votre entreprise, car vous aurez ainsi l’avantage du temps. Vous pourrez élaborer des systèmes transférables qui justifieront un prix élevé, et trouver le bon acheteur – dans votre famille ou ailleurs – qui vous remplacera à la barre.

Vendre à la famille ou non

Lequel des scénarios suivants conviendra le mieux à vos plans pour votre avenir et celui de votre entreprise?

Tôt ou tard, vous devrez confier votre entreprise à un acheteur.  Pour que le processus soit le plus facile et lucratif possible, vous devez avoir un plan bien établi.

Pourquoi un entrepreneur voudrait-il vendre son entreprise? Certains veulent profiter d’une retraite bien méritée. D’autres pensent que leur héritage sera mieux géré par des jeunes mieux outillés pour l’avenir. Et il y a ceux qui veulent se départir de leur entreprise pour en lancer une autre!

Vous voulez peut-être vendre votre entreprise à une société que vous ne connaissez pas, ou passer le flambeau à un membre de votre famille. Plusieurs options s’offrent à vous pour transférer la propriété de votre entreprise.

En voici quelques-unes :

Vendre à un membre de sa famille

Transférer une entreprise d’une génération à une autre peut avoir des conséquences émotionnelles et psychologiques pour votre famille – et vos employés. Si vous prévoyez transférer votre entreprise à un membre de votre famille, posez-vous d’abord ces questions :

  • Qui dans votre famille a la volonté, les aptitudes, les compétences, l’intérêt et la motivation nécessaires?
  • L’entreprise sera-t-elle reprise par une seule personne ou plusieurs?
  • Voulez-vous recevoir une somme globale, ou des versements?
  • Le plan de transfert suscitera-t-il des déceptions?
  • Quelles seront les modalités du transfert?
  • Que devez-vous faire pour vous délester de vos responsabilités quotidiennes?

Être transparent mais ferme avec sa famille

Une communication ouverte est la clé d’un transfert réussi au sein de la famille. Et elle peut vous éviter bien des bouleversements émotifs. Assurez-vous que les membres de votre famille connaissent et comprennent bien vos plans. Pour faciliter le processus, envisagez le recours à un expert-conseil, par exemple un planificateur successoral.

Vendre à un associé

Vous pouvez choisir cette option si vous avez déjà un associé, ou vous pouvez en trouver un précisément à cette fin. Consultez votre comptable et votre avocat pour savoir comment vous y prendre et rédiger une entente de partenariat adéquate (si ce n’est déjà fait).

Mettre son entreprise en vente

Que la vente soit pour bientôt ou non, si vous n’avez pas l’intention de vendre à un associé ou à un membre de votre famille, il est judicieux de trouver un représentant. Vous avez deux options : un courtier ou un cabinet-conseil en fusions et acquisitions. Bien que ce ne soit pas noir ou blanc, si le chiffre d’affaires de votre entreprise est de moins de trois millions de dollars, vous serez probablement mieux servi par un courtier. Au-delà, un cabinet-conseil pourrait être un choix plus intéressant.

Consulter ses conseillers, c’est la clé

Demandez à vos conseillers de vous faire leurs suggestions et faites des recherches pour trouver le type de représentant qui convient à votre entreprise. Un courtier ou un cabinet-conseil vous guidera tout au long du processus (souvent périlleux) d’achat et de vente et s’assurera que le prix et les conditions respectent vos objectifs.

Recevoir une offre inattendue

Vous pouvez décider de reporter la décision de vendre votre entreprise, puis recevoir inopinément une offre d’achat. Elle pourrait provenir d’un concurrent souhaitant acquérir votre entreprise pour obtenir un gain stratégique, ou d’un investisseur attiré par vos profits.

Si un acheteur potentiel vous fait une offre, gardez votre calme. Essayez de sonder ses intentions, mais ne donnez pas de réponse. Ensuite, communiquez immédiatement avec vos conseillers.

Planifier tôt

Peu importe votre préférence, vous devez commencer à planifier dès maintenant. Discutez avec les membres de votre famille pour savoir lesquels parmi eux veulent vraiment reprendre votre entreprise. D’ailleurs, votre famille a le droit de connaître vos intentions. En plus, la possibilité de nommer et de former un successeur facilitera la transition pour tous.

Que vous vouliez transférer votre entreprise à quelqu’un hors du cercle familial ou à une autre société, consultez votre équipe de conseillers et de représentants pour obtenir le prix que vous méritez.

Quel que soit votre choix, il est important de planifier le processus minutieusement, et tôt. Vous pourrez ainsi tirer le maximum de la vente de votre entreprise et assurer une transition en douceur.

Et maintenant?