Nouvelles sources de revenus pour les professionnels

Pour la plupart des professionnels qui sont travailleurs autonomes, le scénario habituel de revenus est axé sur les heures facturables.

Pour la plupart des professionnels qui sont travailleurs autonomes, le scénario habituel de revenus est axé sur les heures facturables. Or, cette pratique pourrait limiter la croissance de votre cabinet parce que le nombre d’heures pour servir les clients durant une journée est forcément limité.

Si vous désirez découvrir de nouveaux moyens pour exploiter votre cabinet, les trois sources de revenus décrites ci-dessous pourraient faire augmenter votre chiffre d’affaires.

1. Services réservés aux abonnés

Un flux de trésorerie régulier et prévisible constitue un des principaux avantages de l’offre de services aux abonnés.

Ainsi, au lieu de servir des clients uniquement lorsqu’ils demandent un rendez-vous ou vos services, ce modèle porte sur la perception de frais spécifiques sur une base hebdomadaire, mensuelle ou annuelle en échange de l’accès à un service déterminé.

Par exemple, moyennant des frais annuels spécifiques, un cabinet d’avocats pourrait offrir à ses clients du secteur des petites entreprises un « service annuel de revue de questions juridiques » selon un modèle d’abonnement. Un tel modèle d’abonnement est facile à mettre en place et il peut être utilisé pour les services rendus en personne, par téléphone ou en ligne. 

Pensez aux services que vous pourriez offrir par abonnement et qui pourraient faire augmenter votre chiffre d’affaires.

2. Services-conseils de consultant

Les services-conseils peuvent être une activité rentable pour les professionnels qui ont des aptitudes spécialisées et une expertise en demande.

Selon votre secteur d’activité, vous pouvez choisir de fournir des conseils à de grandes organisations, des groupes à but non lucratif ou à des propriétaires d’entreprises. Pour plusieurs professionnels, les avantages des services-conseils incluent la flexibilité des horaires, la capacité de développer un champ d’intérêt spécifique et l’occasion d’appliquer leurs connaissances à divers projets.

Par exemple, des médecins sont fréquemment embauchés comme consultants par des sociétés pharmaceutiques pour donner leur avis sur de nouveaux produits.

Faites appel à votre réseau pour trouver des contacts qui pourraient vous aider à mieux considérer les services-conseils pour servir vos premiers nouveaux clients.

Vente de produits d’information

La technologie numérique vous permet de partager votre expertise, de façon simple et économique, au moyen de livres numériques, de CD, de DVD, de cours en ligne et de vidéos téléchargeables.

Il vous faudra un peu de temps et d’argent pour créer des produits numériques et vous aurez besoin d’un site Web qui peut gérer le processus de vente. Toutefois, ce modèle d’affaires peut être très rentable parce que vous vendez un produit à plusieurs clients.

Les professionnels qui ont du succès avec la vente de produits d’information conservent une liste de courrier active, produisent régulièrement du nouveau matériel et regroupent leurs produits pour générer plus de ventes.

Quelques conseils en terminant

Alors que vous considérez la source de revenus qui pourrait convenir à votre cabinet, dressez une liste de vos intérêts et talents professionnels. Discutez de vos idées avec vos clients et faites des recherches en ligne pour vérifier s’il y a un besoin réel pour les services que vous voulez offrir. Enfin, vous devez être réaliste au sujet de la façon dont vous voulez passer votre temps. Par exemple, le démarrage d’une entreprise de produits d’information exige un réel engagement.

Évidemment, assurez-vous de consulter votre ordre professionnel au sujet de toute nouvelle stratégie de revenus que vous envisagez, pour que votre cabinet respecte les règles en vigueur.

L’expérience au service de la croissance de votre cabinet

À la Banque Scotia, nos conseillers comprennent les professionnels, parce que nous avons aidé des milliers de professionnels comme vous à ouvrir et développer un cabinet. Obtenez plus de conseils et de ressources pour votre cabinet et renseignez-vous sur les solutions de financement disponibles en rencontrant un conseiller, Petites entreprises, de la Banque Scotia dès aujourd’hui.

Étapes suivantes

(Avertissement : En tant que professionnel, certaines lois, règles et normes professionnelles peuvent limiter les services que vous offrez et la façon d’offrir ceux-ci aux clients.  Communiquez avec votre ordre professionnel pour vous assurer de la validité de votre approche. Les conseils décrits dans cet article sont fournis aux fins d’information seulement.  Vous connaissez bien votre entreprise et vous pourrez donc mettre en place ce qui l’avantagera.)