Créer un plan d’affaires en 5 étapes simples

Le moment est venu de retrousser vos manches et de mettre sur papier vos idées.

Avant de commencer à rédiger votre plan, il est important de décider à quoi celui-ci servira. Un entrepreneur peut avoir besoin d’un plan pour trois raisons différentes : obtenir du financement, attirer les investisseurs ou orienter les efforts de son équipe.

Les prêteurs chercheront à savoir comment vous comptez les rembourser. Les investisseurs, quant à eux, voudront savoir comment vous arriverez à quadrupler l’argent qu’ils ont placé dans votre entreprise. Et finalement, vos employés et vous-même utiliserez ce plan pour guider vos activités de développement d’entreprise.

Une fois l’objectif du plan bien défini, il est temps de commencer à le préparer. Voici les cinq étapes à suivre pour créer un plan efficace en peu de temps.

Étape 1 : Faire les recherches appropriées

Votre plan doit démontrer la faisabilité de votre projet d’entreprise et les moyens que prendrez pour atteindre le seuil de rentabilité. De nombreuses recherches seront nécessaires pour réunir l’information nécessaire.

Avant même d’écrire un seul mot, vous devez connaître :

  • le coût du démarrage de votre entreprise;
  • le coût d’exploitation mensuel de votre entreprise;
  • le prix que les clients seront prêts à payer;
  • la fréquence à laquelle vos clients achèteront votre produit ou service;
  • les concurrents avec lesquels les clients font affaire;
  • les perspectives d’avenir (ou tendances) de votre secteur d’activité;
  • les fournisseurs qui alimenteront votre entreprise et leurs tarifs;
  • le personnel de votre entreprise (équipe de direction et employés);
  • les conseillers qui travailleront avec votre entreprise (comptable, avocat, mentors et autres).

Il vaut mieux recueillir le plus de renseignements possible. Vous ne les utiliserez peut-être pas tous, mais il vous sera utile de les avoir sous la main si quelqu’un vous pose des questions ou met en doute vos stratégies.

Étape 2 : Préparer les données financières

Il est bon de baser votre réflexion sur des chiffres. Comme il n’y a rien de plus concret que des dollars et des cents, des ratios et des pourcentages, la préparation de vos données financières vous amènera à réfléchir à différents aspects de votre entreprise.

Vous devez inclure trois principaux types d’états financiers dans votre plan : l’état des résultats, qui présente vos produits, charges et profits ou pertes (actuels ou projetés); les prévisions de trésorerie, qui indiquent les rentrées et les sorties de fonds mensuelles de votre entreprise; et le bilan, qui expose à une date donnée les actifs et les passifs de votre entreprise.

Prenons à titre d’exemple les prévisions de trésorerie. Sur une simple feuille de calcul, vous indiquerez en détail toutes vos charges d’exploitation mensuelles, jusqu’au coût de votre forfait de données mobiles. Vous ne savez pas combien coûte un forfait de données? Le fait d’établir vos prévisions de trésorerie vous rappellera justement d’obtenir ce type de renseignements.

Étape 3 : Rédiger la partie principale du plan

En vous appuyant sur les données financières recueillies à la deuxième étape, vous devez maintenant fournir des explications. À titre d’exemple, le revenu projeté qui figure dans votre état des résultats est basé sur vos ventes escomptées, c’est-à-dire le nombre de clients auxquels vous prévoyez vendre votre produit ou service au cours de l’année et le montant de chacune de ces ventes.

La partie principale de votre plan sert à expliquer la stratégie sur laquelle reposent ces chiffres.

Précisez votre réflexion dans les différentes sections suivantes de votre plan d’affaires.

  • Résumé : Indiquez clairement ce que vous demandez. Parlez de votre concept d’affaires, de vos besoins en matière de financement et de votre équipe de direction. Mentionnez aussi toute tendance majeure ayant une incidence sur l’avenir de votre entreprise.
  • Description des activités commerciales et produits : Indiquez ce que votre entreprise fera, ce qu’elle vendra, quelle sera sa clientèle et pourquoi vous voyez là une bonne occasion d’affaires.
  • Analyse du marché : Décrivez votre secteur d’activité, fournissez des renseignements sur votre marché cible et expliquez comment votre produit ou service répondra aux besoins de ce marché. Précisez la taille du marché cible, la part de marché que vous comptez décrocher, le prix de votre produit ou service et votre éventuelle marge bénéficiaire brute. Présentez également les forces et les faiblesses de vos concurrents.
  • Marketing, ventes et distribution : Parlez ici de votre clientèle cible et des moyens que vous comptez prendre pour attirer celle-ci. Décrivez vos stratégies en ce qui concerne la publicité, les médias sociaux, le service à la clientèle, les ventes directes et la mise en marché de votre offre.
  • Exploitation : Aidez le lecteur à comprendre le fonctionnement de votre entreprise en décrivant les méthodes que vous emploierez pour fabriquer votre produit ou offrir votre service.
  • Équipe de direction : Dans cette section, mettez en valeur les titres de compétences et l’expérience des membres de votre équipe. Assurez-vous aussi de mentionner toute personne ayant une participation dans votre entreprise.
  • Employés : Dressez la liste des postes clés que vous comptez combler au cours des premières années et décrivez les responsabilités qui y sont associées. Joignez-y un organigramme pour aider le lecteur à visualiser la structure hiérarchique de votre entreprise.
  • Équipe de conseillers : Il peut être rassurant pour un prêteur ou un investisseur de voir que vous êtes entouré de conseillers et de mentors qualifiés. Présentez vos principales personnes-ressources en matière de finances, de comptabilité, de droit, de marketing, d’exploitation et de ressources humaines.
  • États financiers : Comme nous l’avons mentionné à l’étape 2, le volet financier de votre plan devrait inclure notamment un état des résultats, des prévisions de trésorerie et un bilan. Si votre entreprise est déjà en activité, fournissez également dans cette section de l’information financière historique, par exemple vos résultats de l’année précédente.

Étape 4 : Obtenir des commentaires

Une fois votre première ébauche rédigée, partagez-la avec des personnes en mesure de vous fournir des commentaires objectifs.

Consultez un comptable, un avocat, un banquier, un spécialiste en marketing et d’autres propriétaires d’entreprise expérimentés afin d’obtenir leur avis. Si vous cherchez à attirer des investisseurs, demandez à un investisseur de vous donner son opinion. L’important est de trouver des gens qui remettront en question vos stratégies, vos chiffres et vos recherches, et qui vous feront travailler fort pour trouver les réponses.

Étape 5 : Réviser, raccourcir et préciser

Un plan d’affaires n’est pas nécessairement meilleur parce qu’il compte plus de pages.

À partir des commentaires reçus, préparez la version finale de votre plan. Révisez-le en entier pour déterminer comment préciser votre pensée ou clarifier vos intentions, et quelles sections superflues pourraient être supprimées. Éliminez tout langage fleuri. Assurez-vous que votre plan est clair et concis en vous limitant au strict essentiel.

Si possible, demandez à quelques-unes des personnes qui ont lu l’ébauche de votre plan de le relire en version finale.

Autres conseils

  • Soyez bref. Votre plan devrait compter de 10 à 15 pages, auxquelles s’ajouteront quelques pages d’annexes.
  • Concentrez-vous sur l’avenir immédiat. Il n’existe pas de boule de cristal capable de prévoir ce qui arrivera dans 5 ou 10 ans. Votre plan devrait donc couvrir les 3 prochaines années seulement.
  • Misez sur le style. Investissez quelques dollars dans les services d’un concepteur graphique qui peaufinera l’aspect visuel de votre plan.

Et maintenant?