Dix secrets pour réussir

La mondialisation et les nouvelles technologies ont créé un immense marché mondial.

La mondialisation et les nouvelles technologies ont créé un immense marché mondial.

Il y a beaucoup de nouvelles occasions d’affaires à saisir, quelle que soit la taille de l’entreprise. La beauté d’utiliser Internet pour faire des affaires à l’étranger, c’est qu’on ne pourra jamais deviner, par exemple, que vous êtes devant votre ordinateur dans votre chambre d’amis!

Exporter, c’est facile

Si la perspective d’étendre vos activités à l’étranger vous effraie, n’ayez crainte. Vendre vos produits et services dans d’autres pays pourrait être plus facile que vous le croyez, et vos efforts pourraient en valoir la peine. Vous pourriez notamment :

  • accroître vos ventes;
  • augmenter vos profits;
  • nouer de nouvelles relations d’affaires enrichissantes avec des personnes d’autres cultures.

Voici maintenant quelques conseils pour vous aider à réussir dans cette voie.

1. Faire ses recherches

Vous devez notamment faire des recherches sur votre marché cible et vos clients potentiels, recherches que vous pouvez faire en consultant :

  • Internet;
  • des publications spécialisées et des associations professionnelles;
  • des entités gouvernementales.

Percer le marché des États-Unis est souvent la première étape logique : en plus de sa proximité, et d’une culture et d’une langue apparentées, ce pays est le principal partenaire commercial du Canada.

2. Tirer avantage des ressources disponibles

Le Service des délégués commerciaux du Canada, qui compte des délégués commerciaux dans plus de 150 marchés étrangers clés et des bureaux dans 17 villes canadiennes, est une véritable mine d’information pour vous aider dans vos recherches.

Il s’agit d’un service gratuit qui appuie les entreprises canadiennes voulant :

  • exporter sur les marchés étrangers;
  • évaluer le potentiel des marchés;
  • trouver des personnes-ressources qualifiées;
  • résoudre leurs problèmes.

En faisant appel à un délégué commercial pour vous aider à préparer une rencontre sur un nouveau marché, vous pourriez gagner immédiatement en crédibilité.

3. Réseauter

Maximisez vos chances de succès en élargissant votre réseau de contacts et en consolidant vos relations, par exemple en :

  • assistant à des salons professionnels internationaux;
  • participant à des missions commerciales;
  • participant aux activités de votre association sectorielle;
  • vous joignant à des organisations professionnelles.

4. Trouver un mentor

Encore mieux : dénichez-en plus d’un. Choisissez des entrepreneurs ayant beaucoup d’expérience dans l’exportation. Il y a d’ailleurs plusieurs programmes de mentorat canadiens spécialement conçus pour aider les nouveaux entrepreneurs à faire croître leur entreprise – par exemple grâce à l’exportation.

5. Bâtir sa renommée internationale

Devenez une autorité dans votre secteur en :

  • publiant des articles dans les magazines;
  • donnant des conférences;
  • rédigeant un guide sur votre secteur.

Assistez à des conférences internationales, et proposez d’y prendre la parole. Exploitez votre créneau si vous en avez un, et ne vous faites pas oublier en publiant régulièrement, à l’intention de votre clientèle cible, des bulletins remplis de renseignements utiles qui mettent en valeur votre expertise.

6. Renforcer ses connaissances interculturelles

Soyez conscient des différences culturelles et au fait des pratiques commerciales à l’étranger. Quand vos clients verront que vous êtes renseigné, ils vous respecteront.

7. Faire une promotion astucieuse

Vous n’avez pas à investir massivement dans la publicité pour rehausser votre image à l’étranger. Des communications ciblées et bien planifiées peuvent s’avérer très efficaces. Privilégiez :

  • les publications locales;
  • les publications des chambres de commerce;
  • le marketing en ligne.

8. Utiliser Internet

Internet met tout le monde sur un pied d’égalité, parce que les internautes ne peuvent savoir si vous travaillez dans votre sous-sol ou un bureau du centre-ville. Sans compter qu’en utilisant le Web pour faire des affaires à l’étranger, vous vous évitez des déplacements – surtout une fois que vous avez établi un premier contact en personne.

9. Se concentrer sur ses activités

Vos valeurs peuvent être un obstacle dans certaines cultures. Au lieu de les imposer, essayez d’être compréhensif. Soyez prêt, et prenez les choses avec un grain de sel.

10. Être patient

Il peut vous falloir un certain temps avant de conclure votre premier contrat à l’étranger. Vous devez donc persévérer, et vous armer de patience.

Dans beaucoup de cultures, les gens veulent tisser une relation personnelle avec leurs partenaires commerciaux. C’est même un des aspects les plus enrichissants et amusants de l’exportation.

Le marché mondial est ni plus ni moins un monde d’occasions, dont trop peu d’entrepreneurs profitent. Pourtant, si vous faites vos recherches et tirez parti des multiples ressources à votre disposition, vous serez prêt à faire le saut.

Et maintenant?

Planifiez le démarrage

Vous songez à démarrer votre propre entreprise et vous aimeriez obtenir quelques conseils pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Ok

Démarrer votre entreprise

Vous avez concrétisé votre projet d’entreprise et vous souhaitez obtenir des conseils pour vous aider à assurer la réussite de cette transition.

Ok

Donnez de l’expansion

Vous êtes en affaires depuis plus de deux ans? Déterminez les prochaines étapes essentielles à l’expansion de votre entreprise.

Ok