Plan d’urgence : ce qu’il faut savoir

Lorsqu’on possède une entreprise, il est important de se préparer aux changements potentiels – sur le marché, dans sa communauté et dans sa vie. Vous aurez toutes les chances de survivre, même dans les périodes les plus difficiles, en ayant un plan d’urgence.

Lorsqu’on possède une entreprise, il est important de se préparer aux changements potentiels – sur le marché, dans sa communauté et dans sa vie. Vous aurez toutes les chances de survivre, même dans les périodes les plus difficiles, en ayant un plan d’urgence.

Créer un plan d’urgence

Faites d’abord la liste des dispositions que vous avez prises (ou prévoyez prendre) pour que votre famille, vos employés, votre entreprise et vous puissiez vous adapter aux changements. En voici quelques exemples :

  • Une assurance personnelle (ex. : vie, invalidité)
  • Un testament
  • Une assurance commerciale (ex. : biens commerciaux, pertes d’exploitation, responsabilité civile générale)
  • Une assurance créances
  • Une assurance des employés (ex. : contre les accidents du travail)

La loi oblige la plupart des entreprises à souscrire une assurance contre les accidents du travail. Cette garantie vous protège, vous et votre entreprise, en cas de poursuite engagée par un employé à la suite d’une blessure ou d’une maladie liée au travail, et elle offre des indemnités à l’employé touché.

Pour en savoir plus, visitez le site Web de votre commission provinciale des accidents du travail.

Planifier le départ de gestionnaires

Dans votre plan successoral, vous devez prévoir les changements de direction (ou de propriété) au cas où vous ou d’autres membres importants de votre équipe deviez quitter l’entreprise de façon imprévue ou ne plus en être en mesure de travailler.

La perte d’un membre indispensable peut ébranler une petite entreprise. C’est pourquoi vous devez vous protéger et assurer la pérennité de ce que vous avez bâti en élaborant un plan d’urgence en cas d’invalidité, de décès ou de démission.

Un plan détaillé contribuera à réduire les incertitudes entourant les perspectives d’avenir de l’entreprise en atténuant le risque de « panne » de personnel.

Penser aux obstacles inattendus

Après avoir réfléchi aux problèmes internes, pensez aux obstacles externes qui pourraient vous barrer la route. Voici quelques exemples :

  • Concurrents : Et si un nouveau concurrent important devenait votre voisin?
  • Fournisseurs : Que faire si un fournisseur essentiel n’effectue pas une livraison?
  • Clients : Dépendez-vous d’un ou de deux gros clients? L’un de vos clients représente-t-il une grande part de votre chiffre d’affaires? Qu’arriverait-il si vous perdiez l’un de vos meilleurs clients? Si un événement venait perturber la demande pour vos produits ou services?
  • Main-d’œuvre : Et si vous n’arriviez pas à trouver des employés compétents? Que feriez-vous en cas de grève?
  • Tendances et facteurs sectoriels : Et si la réglementation changeait? Un nouveau gouvernement pourrait être élu, par exemple. Autre possibilité, l’économie pourrait subir des changements, comme une hausse des taux d’intérêt. Pire encore, votre région pourrait être bouleversée par une catastrophe naturelle.

Il est important de se préparer à tous les obstacles qui pourraient toucher votre entreprise afin de pouvoir réagir en cas de crise, c’est-à-dire poursuivre vos activités jusqu’au retour à la normale.

Réagir aux catastrophes

Il va sans dire que si votre entreprise, de par sa position géographique, est exposée aux catastrophes naturelles comme les tremblements de terre, les ouragans, les tornades ou les inondations, mieux vaut tenir compte du pire des scénarios dans votre plan d’urgence.

Si vos employés étaient incapables de se rendre au travail, pourraient-ils passer au « plan B » et travailler de la maison?

Entre autres solutions, vous pourriez répartir les employés essentiels entre plusieurs lieux. Par exemple, votre équipe de programmation Web pourrait certainement travailler à distance.

Dans tous les cas, il vaut la peine de discuter de tous les scénarios possibles avec votre personnel pour que rien ne soit laissé au hasard.

Et maintenant?

Planifiez le démarrage

Vous songez à démarrer votre propre entreprise et vous aimeriez obtenir quelques conseils pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Ok

Démarrer votre entreprise

Vous avez concrétisé votre projet d’entreprise et vous souhaitez obtenir des conseils pour vous aider à assurer la réussite de cette transition.

Ok

Donnez de l’expansion

Vous êtes en affaires depuis plus de deux ans? Déterminez les prochaines étapes essentielles à l’expansion de votre entreprise.

Ok