Financer votre prochain établissement franchisé

Si vous exploitez déjà une franchise prospère, peut-être la seule chose vous empêchant d'ouvrir un autre établissement est le financement.

Si vous exploitez déjà une franchise prospère, peut-être la seule chose vous empêchant d'ouvrir un autre établissement est le financement.

Grâce à vos compétences et à votre expérience, à un plan d'affaires solide et au bon partenaire bancaire, vos chances d'obtenir du financement pour un autre établissement franchisé sont excellentes.

Quelle est la franchise qui vous convient? Voici quelques pistes de réflexion : 

  • 90 % des Canadiens mangent de la pizza au moins une fois par mois.[i]
  • A&W est le deuxième restaurant de service rapide en importance au Canada, avec plus de 850 restaurants et plus de 900 millions de dollars de ventes.[ii] La société a lancé un nouveau concept pour desservir les marchés urbains.
  • Selon Global News, le tutorat privé est un secteur d’activité prospère. Au Canada, Kumon compte plus de 330 centres d'apprentissage - et cela coûte au moins 100 000 $ pour acheter une franchise.

Lorsque vous avez choisi la franchise qui vous convient, lisez la suite pour savoir comment présenter votre projet à un prêteur afin d’obtenir le financement nécessaire à l’acquisition de la franchise.

Rechercher des prêteurs favorables aux franchises

De nombreux franchiseurs ont établi des relations d’affaires avec des prêteurs qui peuvent offrir des solutions de financement concurrentielles à leurs franchisés. Si c’est le cas de votre franchiseur, demandez-lui une recommandation.

Certaines banques sont plus enclines que d'autres à approuver les prêts destinés aux franchises. Il est donc utile de vérifier en premier lieu si un prêteur potentiel offre des services conçus spécifiquement pour les franchises. Bien sûr, si vous êtes satisfait de la banque qui a financé votre première franchise, vous voudrez probablement continuer de travailler avec cette institution.

  • Conseil financier : Devriez-vous emprunter de l'argent pour ouvrir une franchise ou utiliser vos propres fonds? Selon la British Franchise Association, même si vous disposez de suffisamment de fonds pour financer une franchise, le fait de puiser dans votre capital personnel peut être une erreur parce que vous pourriez avoir besoin d'un accès rapide à des liquidités plus tard.

Explorer les programmes de garantie de prêts

Certains franchiseurs offrent des programmes de garantie de prêts afin d’aider leurs franchisés à obtenir un prêt. Avec une garantie de prêt, le franchiseur minimise le risque pour le prêteur en acceptant de rembourser un pourcentage fixe du prêt si le franchisé ne parvient pas à payer.

En tant qu'entreprise canadienne, vous voudrez peut-être vous entretenir avec un prêteur au sujet du Programme de financement des petites entreprises du Canada. Ce programme de garantie de prêts établi entre le gouvernement fédéral, les banques canadiennes et les coopératives de crédit offre un financement pouvant atteindre 350 000 $ pour des améliorations locatives et des biens d’équipement et jusqu'à 500 000 $ pour l'achat ou l'amélioration de propriétés commerciales. Bien que le programme exige des franchisés qu’ils financent leurs droits de franchisage et d'autres coûts, c'est une bonne option pour ceux qui ont besoin de capital supplémentaire afin de démarrer et d’exploiter leur entreprise. Communiquez avec votre conseiller pour en savoir plus.

  • Donnée financière : Selon l’Association canadienne de la franchise, 25 % des franchisés potentiels souhaitent investir dans une franchise un montant situé entre 100 000 $ et 300 000 $.

Préparer les documents de prêt

Un prêteur potentiel voudra examiner votre plan d'affaires détaillé, les renseignements obtenus auprès du franchiseur (comme votre contrat de franchisage et votre contrat de crédit-bail) et un état financier personnel contenant vos données financières historiques (y compris les actifs, les passifs et les sources de revenu). De plus, vous devrez peut-être fournir les états financiers actuels pour tous les établissements franchisés existants que vous possédez.

Si votre prochaine franchise sera détenue en copropriété, vous aurez également besoin des états financiers complets de chaque investisseur.

  • Conseil financier : Selon un article paru dans The Globe and Mail, évitez de conclure un contrat de franchisage dans lequel vous et votre conjoint devez garantir le contrat, car le franchiseur aurait ainsi la possibilité de vous poursuivre tous deux si l'entreprise échoue.

Il est judicieux de préparer vos états financiers personnels au début du processus afin de déterminer le montant de financement dont vous aurez besoin. Gardez à l'esprit que votre prêteur vous demandera probablement d’indiquer le montant de vos propres ressources que vous souhaitez investir.

Fournir un dossier de crédit bancaire

Lorsque vous souhaitez obtenir un prêt, demandez à votre franchiseur de fournir un dossier de crédit bancaire à votre prêteur. Ce document contient des renseignements pertinents sur les antécédents de crédit de la société et peut indiquer la rentabilité potentielle d'un autre établissement franchisé, ce qui constitue un excellent moyen d’étayer votre demande.

Se tourner vers les associations sectorielles pour obtenir de l’aide

L'achat d'une franchise ne doit pas être nécessairement une démarche solitaire. Trouvez des ressources qui contribueront à la réussite de votre plus récent projet de franchise sur le site Web de l'Association canadienne de la franchise.

Adressez-vous à un spécialiste du franchisage de la Banque Scotia

Les conseillers de la Banque Scotia comprennent la réalité des franchisés. Du démarrage à la stratégie de sortie, nous offrons des solutions conçues pour aider les franchisés à connaître du succès. Nos spécialistes du franchisage sont prêts à vous épauler, comme nous avons appuyé des milliers de franchisés partout au pays.

Obtenez plus de conseils et de ressources pour votre entreprise et renseignez-vous sur les solutions de financement disponibles en rencontrant un conseiller, Petites entreprises, de la Banque Scotia dès aujourd’hui.

Conseils utiles

(Avertissement : Les conseils décrits dans cet article sont fournis aux fins d’information seulement.  Vous connaissez bien votre entreprise et vous pourrez donc mettre en place ce qui l’avantagera. Consultez au besoin des professionnels. Le démarrage d’une franchise comporte divers coûts associés à l’ouverture d’une entreprise. Analysez attentivement tous les coûts en cause, en plus des droits de franchisage.)

[i] Source : Technomic

[ii] Source : Wikipedia