Gérer sa trésorerie

Nous vous aiderons à connaître les stratégies et les produits à sa disposition pour améliorer sa situation de trésorerie.

Pour une entreprise, une bonne gestion de trésorerie est souvent synonyme de réussite. En effet, cela peut lui permettre de dégager des surplus de liquidités qu’elle fera fructifier au moyen d’investissements opportuns, mais aussi de réduire sa dépendance aux prêts, et donc ses intérêts débiteurs. Vous voulez améliorer vos résultats? Une gestion de trésorerie rigoureuse vous aidera à y arriver.

Nous vous aiderons à connaître les stratégies et les produits à sa disposition pour améliorer sa situation de trésorerie.

Gérer sa trésorerie

Aussi rentables soient-elles, les entreprises se heurtent souvent à un écueil : la mauvaise gestion de leur trésorerie.

Par exemple, les entreprises qui achètent ou produisent des biens au cours d’une saison donnée, et qui les vendent plus tard, connaissent des fluctuations saisonnières de trésorerie. En raison de ce décalage entre leurs sorties et leurs rentrées d’argent, elles doivent donc impérativement s’assurer d’avoir assez d’argent pour fonctionner tout au long de l’année.

Prenons les entreprises agricoles, qui peuvent cultiver au printemps et en été, et vendre leur production en hiver. Ou certaines franchises, comme les kiosques de crème glacée, qui sont bondées en juillet et en août, mais moins achalandées quand vient le froid.

Vous devez donc gérer votre trésorerie à votre avantage. Voici quelques conseils pour découvrir les secrets que recèlent vos comptes et planifier vos besoins comme vos surplus de liquidités.

Connaître sa situation de trésorerie

La plupart des logiciels de comptabilité comportent une fonction d’analyse de la trésorerie, laquelle permet de produire des rapports sur les revenus et les débours pour une période donnée (semaine, mois, trimestre, année). Vous avez un surplus de liquidités au milieu du mois, mais les fonds manquent à la fin du mois? Votre trésorerie connaît des fluctuations saisonnières? Ces rapports peuvent vous servir à établir des prévisions de trésorerie selon les tendances observées.

Revoir régulièrement ses prévisions

Vos prévisions de trésorerie ne sont pas coulées dans le béton. Un nouveau concurrent peut entrer en scène, le marché peut évoluer, ou vos coûts peuvent exploser inopinément. Pour pouvoir mesurer l’impact de tels changements, tenez votre comptabilité à jour et produisez fréquemment des rapports de trésorerie. Ensuite, refaites vos prévisions. Si vous visez la croissance, intégrez vos nouvelles dépenses et vos nouveaux revenus à vos prévisions pour en évaluer l’incidence sur votre situation financière. Que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, plus tôt vous connaîtrez les changements influant sur vos prévisions de trésorerie, plus vous aurez de temps pour vous y adapter et élaborer un plan d’action.

Investir les capitaux inutilisés

Ne laissez jamais votre argent dormir : investissez dans votre entreprise ou ailleurs. Si des surplus sont à prévoir, vous devriez avoir un plan d’investissement. Vous pouvez le gérer vous-même, ou mettre en place des mécanismes pour investir cet argent conformément à votre plan sans que vous ayez à vous en occuper.

Avoir un plan en cas de déficit de trésorerie

Les banques, comme les investisseurs, préfèrent une entreprise proactive plutôt que réactive. Si vos prévisions de trésorerie indiquent que vous devrez combler un manque de fonds, essayez de trouver le plus tôt possible une source de financement.

Connaître les solutions et les produits en matière de trésorerie

Voici certaines des solutions qui s’offrent à vous pour remettre votre entreprise à flot et assurer son bon fonctionnement :

  • Ligne de crédit : Un des meilleurs moyens pour vous aider à traverser les périodes creuses est d’avoir recours à une ligne de crédit pour entreprise. Vous pouvez utiliser ces fonds pour acheter des biens, recruter ou former du personnel, ou même travailler sur d’autres projets pendant une accalmie. Vous pourrez rembourser le tout quand vos activités auront repris et que vous aurez plus de liquidités.

  • Prêt à terme : Une autre option consiste à injecter une somme importante dans votre entreprise. Par exemple, un agriculteur souhaitant augmenter sa capacité en achetant un nouveau tracteur n’est peut-être pas en mesure de le faire dans l’immédiat. Grâce à un prêt, cet entrepreneur peut acheter tout de suite l’équipement dont il a besoin. Avec un peu de chance, son nouveau tracteur lui permettra de faire plus d’argent pendant la saison haute, de l’argent qui lui servira à rembourser rapidement son prêt.

  • Devancer les comptes clients : Les planificateurs d’événements, entre autres entrepreneurs, doivent attendre jusqu’à 90 jours avant de se faire payer; entre-temps, ils doivent avancer eux-mêmes les fonds pour organiser les événements. Tentez de réduire le délai de paiement, par exemple à 30 jours au lieu de 60. Songez aussi à offrir des rabais aux clients qui paient plus vite. Ainsi, vous pourriez abaisser le prix de 2 % pour ceux qui vous remettent la moitié de l’argent le jour de la signature, et le solde après l’événement.

  • Accepter les paiements par carte de crédit et de débit : Si vous avez un compte de commerçant, vos clients pourraient vous payer par carte de crédit ou de débit. Ce mode de paiement, incontournable dans les commerces, intéresse aussi beaucoup d’autres entreprises.

Gestion de trésorerie : une priorité de tous les instants

Selon votre situation, vous pouvez vous fixer des objectifs pour optimiser votre trésorerie. En voici quelques exemples :

  • Augmenter la proportion de clients payant en 30 jours ou moins d’un pourcentage donné.
  • Maintenir le solde de votre compte bancaire dans un intervalle choisi.
  • Négocier des délais de paiement plus avantageux avec vos fournisseurs.

L’incidence des changements que vous apporterez pour atteindre vos objectifs se verra sur vos rapports de trésorerie.

Mal gérer votre trésorerie peut entraîner une perte de revenus, mais aussi la faillite de votre entreprise. Il est donc essentiel de le faire efficacement. Veillez à réévaluer annuellement vos politiques, vos procédures et vos stratégies avec l’objectif de les améliorer.

S’ils ne sont pas réglés, les problèmes de trésorerie peuvent s’avérer fatals pour une entreprise. Demandez à votre conseiller, Petites entreprises de la Banque Scotia de l’information sur les lignes de crédit, ou du moins, élaborez un plan de match pour avoir les fonds dont vous avez besoin en tout temps.

Et maintenant?