De l’utilité des prévisions de trésorerie

Toutes les petites entreprises rencontrent à un moment ou à un autre des problèmes de trésorerie. D’où l’utilité des prévisions de trésorerie. Elles sont un outil indispensable à toute petite entreprise.

Les problèmes de trésorerie

Toutes les petites entreprises rencontrent à un moment ou à un autre des problèmes de trésorerie. Cela dit, pour éviter d’avoir à reporter subitement un achat ou à trouver du financement à la hâte, il vous suffit de prévoir les crises potentielles.

D’où l’utilité des prévisions de trésorerie. Elles sont un outil indispensable à toute petite entreprise.

Une gestion efficace de votre trésorerie signifie simplement que vous devez vous référer à vos ventes et à vos dépenses pour calculer votre flux de trésorerie à venir. Ainsi, vous pouvez limiter les conséquences d’une éventuelle baisse de vos rentrées d’argent et voir à ce que cela ne vous empêche pas de payer vos employés, votre banque ou vos fournisseurs.

Création de divers scénarios
Avant que votre entreprise ne démarre, vous ne pouvez pas compter sur les données de trésorerie des années précédentes. Vous devez donc établir des prévisions prudentes, équilibrées et optimistes pour prendre des décisions éclairées selon divers scénarios, tel que le délai de paiement de vos clients.

Motifs de préparation des projections de trésorerie
Il y a plusieurs motifs de préparation de projections de trésorerie, notamment :

  • Pour créer une ressource de gestion quotidienne qui vous permet de suivre votre position en encaisse et d’éviter des problèmes de liquidités.
  • Pour montrer que votre entreprise sait planifier, ce qui est très utile pour les relations avec les institutions financières.
  • Pour planifier des solutions qui s’adapteront aux fluctuations de trésorerie créés par les conditions du marché indépendantes de votre volonté.

Les premières prévisions de trésorerie que vous créez seront les plus difficiles. Une fois que cette étape est franchie, vous aurez des données avec lesquelles vous pourrez produire les prévisions suivantes. Évidemment, avec le temps, vous voudrez améliorer vos prévisions.

Rentrées de fonds
Les rentrées de fonds peuvent provenir de ventes, de prêts, de placements ou d’apport de fonds de votre part.

Prévisions des ventes
Il n’est pas facile de prévoir les ventes lorsque l’entreprise est en démarrage, car vous n’avez aucune donnée pour faire vos prédictions. À ce stade, vos prévisions de trésorerie seront utiles pour attirer les investissements et obtenir des prêts bancaires.

Faites vos prévisions de ventes en les basant sur les performances d’entreprises similaires qui vendent des produits et des services comparables.

Assurez-vous de cibler des entreprises qui sont dans votre secteur et dont le profil démographique des clients est semblable à celui de vos clients. Les données de recensement local peuvent vous indiquer le nombre de personnes dans votre secteur correspondant au profil de vos clients. Utilisez ces données pour vos prévisions de trésorerie.

Conditions de paiement
Pour vos prévisions de ventes, tenez compte du délai de paiement des clients. Un délai de un ou deux mois peut être nécessaire pour recevoir la majorité de vos paiements.

Votre entreprise doit percevoir rapidement ce qui lui est dû et retarder le plus possible les sorties de fonds, sans vexer ses créanciers. Idéalement, vos clients paieraient comptant vos produits ou services. Or, ce n’est habituellement pas le cas.

Lorsque vous faites une étude de marché sur vos clients potentiels, demandez-leur comment ils paieraient leurs achats. Cela pourrait vous servir à établir vos conditions de paiements.

Sorties de fonds
Pour créer des prévisions exactes de trésorerie, vous devez tenir compte de vos sorties de fonds.

Dépenses
Faites une liste de toutes vos dépenses prévues. Certaines peuvent être des coûts fixes mensuels, comme l’accès à Internet, tandis que d’autres peuvent fluctuer, comme les frais de chauffage selon les saisons.

Essayez d’obtenir les meilleurs prix (électricité, assurances, téléphone, Internet, fournitures de bureau) pour votre entreprise. Communiquez directement avec les fournisseurs pour tenter de faire des économies.

La marche à suivre

Vous pouvez réaliser vos prévisions en utilisant un progiciel de comptabilité ou un tableur comme Excel, ou encore un modèle que vous trouverez sur Internet.

Sachez que la plupart des progiciels de comptabilité iront chercher directement dans vos comptes plusieurs des données nécessaires aux calculs, ce qui vous épargnera temps et efforts.

Étape 1

Inscrivez votre solde d’ouverture, c’est-à-dire l’argent dont vous disposez.

Étape 2

Faites la liste des rentrées d’argent de votre entreprise pour les 12 prochains mois.

Il peut s’agir de ventes à crédit déjà faites, de commandes reçues ou de ventes projetées en fonction des données antérieures ou d’une étude de marché. Pondérez vos chiffres si vous prévoyez une phase de croissance ou un resserrement du marché.

Étape 3

Saisissez les dépenses mensuelles de votre entreprise, notamment :

  • les frais généraux et les coûts fixes;
  • les frais d’exploitation et les coûts variables;
  • les achats ponctuels;
  • les paiements annuels mensualisés;
  • toute autre dépense pertinente.

Étape 4

Additionnez vos revenus et votre solde d’ouverture. Du total obtenu, soustrayez vos dépenses.

Le résultat représente votre solde de clôture mensuel. Répétez l’opération pour tous les mois de l’année à venir. Voilà, vous avez vos prévisions de trésorerie pour cette période.

Évaluation

Si votre solde prévu est positif tous les mois, vos rentrées d’argent seront alors suffisantes pour couvrir vos dépenses. Dans le cas contraire, vous devrez trouver d’autres sources de financement pour poursuivre vos activités, ainsi que des moyens d’augmenter vos ventes et de réduire vos coûts.

Avec cet exercice, le plus difficile est de prévoir avec exactitude les revenus et les dépenses. Évidemment, plus vos chiffres sont exacts, plus vos prévisions le seront – et meilleures seront vos décisions.

La révision périodique des prévisions

Pour que vos prévisions restent pertinentes, vous devez les réviser chaque mois en y intégrant vos résultats réels.

Pour ce faire, remplacez vos prévisions du mois par vos résultats réels. N’oubliez pas de revoir aussi vos prévisions des mois ultérieurs si vous constatez qu’elles étaient trop optimistes ou trop pessimistes.

Et maintenant?