Stratégies fiscales pour les nouvelles entreprises

L’impôt annuel fait partie des côtés moins reluisants de la vie d’entrepreneur. 

L’impôt annuel fait partie des côtés moins reluisants de la vie d’entrepreneur. Vous avez donc avantage à tirer parti de toutes les stratégies qui aideront votre entreprise à payer le moins d’impôt possible.

N’oubliez pas que vous devez déclarer tous les revenus d’entreprise enregistrés au cours d’une année fiscale, même si vous ne dégagez pas encore de profits.

Voici quelques stratégies qui peuvent vous aider à payer moins d’impôt.

Assurer une bonne tenue des comptes

Il est important de prendre dès maintenant de bonnes habitudes en matière de tenue des comptes. Inscrivez une note justificative au verso de tous les reçus associés à des dépenses d’entreprise et classez-les immédiatement. Nombreux sont les propriétaires d’entreprise qui égarent des reçus, ce qui peut être extrêmement frustrant car ils se privent ainsi de déductions avantageuses au moment de la déclaration d’impôt.

Si vous réglez des dépenses d’entreprise à partir de vos comptes personnels, classez ces dépenses séparément afin que vos dossiers soient bien clairs. Demandez une carte de crédit et un compte bancaire d’entreprise. Ainsi, vos dépenses d’affaires seront ventilées sur vos relevés mensuels et vous éviterez beaucoup de confusion si jamais vous faites l’objet de vérifications.

Utiliser un logiciel de comptabilité

Au lieu d’entrer vos données dans une simple feuille de calcul, envisagez de vous procurer un logiciel de comptabilité pouvant être utilisé sur un appareil mobile. Vous pourrez ainsi effectuer un suivi plus efficace de vos revenus et enregistrer toutes vos dépenses et tous vos reçus. Un logiciel de ce genre assure également une plus grande exactitude des données en éliminant les erreurs typographiques et les entrées en double.

Une solution de comptabilité en ligne peut aussi servir à automatiser votre facturation, faire le suivi de vos dépenses et simplifier la préparation de votre déclaration d’impôt. Et quand votre entreprise prendra de l’expansion, vous pourrez l’utiliser pour gérer la paie de vos employés et partager des données avec votre comptable ou commis comptable.

Éviter la désignation d’ESPS

Si vous offrez des services à titre d’entrepreneur indépendant, de consultant ou de directeur de projet par l’entremise d’une petite société dans le but de profiter de la déduction accordée aux petites entreprises, il serait avisé de vous renseigner sur les enjeux entourant la désignation d’entreprise de prestation de services personnels (EPSP).

Une EPSP (ou société de services personnels, ou employé constitué en société) est une personne qui offre des services semblables à ceux d’un employé par l’entremise d’une société détenue principalement par sa famille ou elle-même.  Si l’ARC vous considère comme une EPSP, elle pourrait annuler votre admissibilité à la déduction accordée aux petites entreprises et tous les privilèges financiers qui viennent avec.

Connaître les déductions auxquelles vous avez droit

Une bonne connaissance des dépenses d’entreprise que vous pouvez légitimement déduire de votre revenu peut vous aider à prendre de bonnes décisions d’affaires et réduire votre impôt à payer. Voici deux exemples.

  • Si vous achetez un ordinateur portable pour votre entreprise, vous devrez en déduire le coût total sur plusieurs années, en vertu des règles de la déduction pour amortissement qui s’applique aux biens amortissables.

En sachant précisément quelles dépenses d’entreprise peuvent être déduites, vous pourrez planifier vos achats et vos activités de la façon la plus avantageuse possible sur le plan fiscal. Consultez le site Web de l’Agence du revenu du Canada afin d’obtenir la liste complète des dépenses admissibles pour les petites entreprises.

Aucune entreprise ne peut éviter de payer de l’impôt.  Mais vous pouvez éviter d’avoir de mauvaises surprises en prenant le temps de vous renseigner sur vos obligations en matière d’impôt et en mettant en place quelques systèmes simples au sein de votre entreprise.

 (Cet article est présenté à titre d’information seulement et ne constitue pas un conseil fiscal. Nous vous recommandons de consulter un conseiller fiscal qualifié pour obtenir des conseils adaptés à  votre entreprise ou à votre situation personnelle.)

Et maintenant?

Planifiez le démarrage

Vous songez à démarrer votre propre entreprise et vous aimeriez obtenir quelques conseils pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Ok

Démarrer votre entreprise

Vous avez concrétisé votre projet d’entreprise et vous souhaitez obtenir des conseils pour vous aider à assurer la réussite de cette transition.

Ok

Donnez de l’expansion

Vous êtes en affaires depuis plus de deux ans? Déterminez les prochaines étapes essentielles à l’expansion de votre entreprise.

Ok