Cinq conseils pour partir du bon pied

Même s’ils n’ont pas froid aux yeux, les entrepreneurs d’exception gardent les pieds sur terre.

Même s’ils n’ont pas froid aux yeux, les entrepreneurs d’exception gardent les pieds sur terre. Ils ont compris qu’une bonne idée d’affaires repose sur des recherches poussées et une planification solide. Voici quelques techniques de planification pour faire décoller votre entreprise.

Le secret du succès

En dirigeant votre entreprise, vous profiterez d’un éventail d’avantages, mais devrez faire face à de nombreux défis. Pour mettre toutes les chances de votre côté, suivez nos cinq conseils.

Quelle est la recette du succès en affaires? Il ne suffit évidemment pas de claquer des doigts, mais sachez qu’il existe certaines techniques pour favoriser votre réussite et celle de votre entreprise. Et plus tôt vous les appliquerez, meilleures seront vos chances!

1. Établissez un solide plan d’affaires

Si votre plan d’affaires est clair, vous pourrez vous concentrer sur vos objectifs et saisir les occasions qui se présenteront. Fondé sur vos recherches, le plan d’affaires prouvera également la faisabilité de votre projet. Bref, le plan d’affaires est la pièce maîtresse de vos activités.

Votre plan doit indiquer, entre autres choses :

  • le type d’entreprise;
  • les objectifs de l’entreprise et la manière dont vous comptez les atteindre;
  • une étude du marché, des concurrents et des clients potentiels;
  • une description de votre équipe et de vos processus d’affaires;
  • la manière dont vous financerez l’entreprise.

En mettant vos plans à l’écrit, vous pourrez cibler vos priorités et évaluer vos progrès par rapport à vos objectifs.

Faites vos recherches

Puisque vous consacrerez beaucoup de temps et d’argent à votre entreprise, ne foncez pas tête baissée. Pour prouver le bien-fondé de votre idée, appuyez-vous sur une étude de marché. Qui seront vos clients? Pourquoi voudront-ils acheter ce que vous proposez? Qui vend déjà la même chose? Récoltez autant d’information que possible sur vos concurrents directs.

2. Voyez à votre formation

Votre formation peut porter sur de nombreux sujets, des compétences d’affaires générales (p. ex., marketing, finances et service à la clientèle) aux connaissances plus pointues (p. ex., fonctionnement d’un logiciel récent). Plus vous en saurez sur la mécanique de l’entreprise, meilleures seront vos décisions, surtout si vous avez une petite entreprise et êtes appelé à porter plusieurs casquettes.

  • Soyez disposé à apprendre les rouages des affaires. À cette fin, vous pouvez suivre des cours, acheter des livres sur le sujet, assister à des webinaires, utiliser Internet ou trouver un mentor expérimenté.

3. Mettez de l’ordre dans vos finances

Avant de vous lancer en affaires, vous devriez mettre autant d’argent de côté que possible. En effet, à ses débuts, votre entreprise rapportera peu, et vous pourriez donc avoir à puiser dans vos fonds de subsistance.

Vérifiez votre cote de crédit

Veillez à maintenir un bon dossier de crédit, qui vous aidera à obtenir des emprunts pour votre entreprise. Pour connaître votre cote, faites appel à une agence d’évaluation du crédit reconnue au Canada, comme Equifax ou TransUnion.

Remplacez vos assurances

Beaucoup d’employés sont couverts par un régime d’assurance collective (assurance soins médicaux et dentaires, assurance invalidité et assurance vie). En quittant votre emploi pour vous lancer en affaires, vous perdez ces protections (à moins d’être couvert par le régime de votre conjoint). Pensez à magasiner une assurance pour protéger votre famille et éviter des dépenses de santé imprévues.

4. Limitez les frais généraux

On entend souvent parler d’entrepreneurs qui fonctionnent depuis leur sous-sol jusqu’à ce que leur entreprise décolle. En commençant lentement et en limitant vos dépenses, vous réduisez l’impact de vos erreurs éventuelles, et vous vous donnez le temps d’en tirer des leçons. Grâce à Internet et à la baisse de prix des ordinateurs, il est facile de lancer une entreprise de chez soi.

  • Avez-vous évalué les coûts de démarrage? Grâce aux technologies de l’information, les entreprises de services peuvent souvent se lancer à peu de frais. Toutefois, vous devez quand même inscrire à votre budget les ordinateurs, l’hébergement en ligne, l’accès à Internet, le service téléphonique et les fournitures.

5. Faites confiance aux experts

Mettez à profit l’expertise d’un comptable ou de votre directeur de compte. Le premier vous aidera à tenir vos livres comptables, à trouver des façons d’économiser et à faire votre déclaration de revenus. Quant au deuxième, il vous donnera des conseils sur les flux de trésorerie, l’utilisation du crédit, l’investissement, l’emprunt et les pratiques exemplaires en affaires.

Et maintenant?

Planifiez le démarrage

Vous songez à démarrer votre propre entreprise et vous aimeriez obtenir quelques conseils pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Ok

Démarrer votre entreprise

Vous avez concrétisé votre projet d’entreprise et vous souhaitez obtenir des conseils pour vous aider à assurer la réussite de cette transition.

Ok

Donnez de l’expansion

Vous êtes en affaires depuis plus de deux ans? Déterminez les prochaines étapes essentielles à l’expansion de votre entreprise.

Ok