La vente en ligne : ce qu’il faut savoir

Le commerce en ligne est en plein essor : à l’échelle mondiale, les ventes devraient atteindre 1,5 billion de dollars en 2014. Pour les petites entreprises, le potentiel du Web est tout simplement trop grand pour être ignoré.

Le commerce en ligne est en plein essor : à l’échelle mondiale, les ventes devraient atteindre 1,5 billion de dollars en 2014. Pour les petites entreprises, le potentiel du Web est tout simplement trop grand pour être ignoré.

Un choix économique

L’ouverture d’une boutique en ligne peut être un choix relativement économique, les sites de commerce électronique étant désormais abordables. Bonne nouvelle, car le Web offre bien des avantages aux petites entreprises :

  • Vendez en ligne dans votre pays.
  • Profitez d’occasions uniques de promouvoir votre entreprise à l’étranger.
  • Gagnez une portée mondiale – quiconque a un navigateur et un accès Internet est un client potentiel.

Toutefois, avant de plonger tête première dans ce marché universel, vous devez savoir certaines choses.

Le pouls du marché

Comment vos produits et services se vendraient-ils dans un autre pays? Le Web vous permet de le découvrir à peu de frais. Avant d’investir un marché étranger, voyez comment ses habitants répondent à votre argumentaire de vente en ligne, et adaptez vos produits et services à votre clientèle cible en vous fondant sur vos expériences concrètes.

L’idée, c’est de lancer un coup de sonde avant d’entreprendre une véritable expansion à l’international.

Solutions aux problèmes de change

Quand on veut brasser des affaires à l’étranger, un des premiers problèmes qui surgissent est la question de la monnaie. Dans les dernières années, plusieurs solutions de paiement en ligne ont été conçues pour y remédier.

Par exemple, pour changer des devises, pourquoi ne pas opter pour les solutions de traitement des paiements en ligne de Chase Paymentech? Ainsi, quel que soit le pays où vous offrez vos services, vous serez payé en dollars canadiens ou américains.

Questions juridiques

Même si vous vendez en ligne, vous pouvez être assujetti aux lois du pays où vos biens et services sont achetés. C’est particulièrement vrai pour les produits physiques.

Si le Web rend les marchés étrangers beaucoup plus accessibles, il y a quand même des exigences juridiques à respecter. Avant de vous lancer, consultez un conseiller versé dans ce domaine.

Stockage des données liées aux cartes

Si votre site sert des clients du monde entier, ceux-ci préféreront normalement payer par carte de crédit ou de débit. Toutefois, devez-vous conserver l’information liée à ces cartes?

C’est une question pertinente, surtout pour les entreprises qui ont des clients réguliers – pour eux, ça peut être agaçant de devoir entrer leur information pour chaque achat.

Responsabilité

Toutefois, si vous décidez de stocker ces données, vous devez vous plier à certaines exigences, notamment celle de maintenir un serveur et un réseau où l’information est à l’abri.

Attention : Si les données des clients tombent entre de mauvaises mains, votre entreprise pourrait être tenue responsable.

Public élargi

La vente en ligne n’est pas une panacée, loin de là. Pour réussir, vous devez offrir des produits de qualité et bien les présenter aux clients. Néanmoins, Internet vous permet d’élargir de beaucoup votre public, et de prendre la température du marché mondial avant d’y plonger.

Et maintenant?