Déductions fiscales pour les personnes de métier

En tant que personne de métier possédant une entreprise, vous dépensez des milliers de dollars chaque année pour votre véhicule, l’entretien d’équipement et des outils. 

En tant que personne de métier possédant une entreprise, vous dépensez des milliers de dollars chaque année pour votre véhicule, l’entretien d’équipement et des outils. Bonne nouvelle : bon nombre de vos dépenses d’entreprise sont entièrement déductibles d’impôt. En outre, des crédits d’impôt peuvent vous aider à réduire votre revenu imposable.

Voici les déductions qui vous permettent de réduire votre impôt à payer cette année.

Crédit d’impôt pour la création d’emplois d’apprentis (CICEA)

Le Crédit d'impôt pour la création d'emplois d'apprentis (CICEA) est un crédit d'impôt non remboursable égal à 10 % du salaire et du traitement payables aux apprentis admissibles à l’emploi au cours de l’année d’imposition. En tant qu’employeur, vous pouvez obtenir jusqu’à 2 000 $ par année pour chaque apprenti admissible.

Les apprentis à l’emploi sont admissibles au crédit d’impôt s’ils répondent aux critères suivants :

  • l’apprenti en est à ses deux premières années de son contrat d'apprenti; et
  • le contrat doit être enregistré auprès d'un gouvernement fédéral, provincial ou territorial dans le cadre d'un programme d'apprentis établi pour agréer des personnes de métier ou leur octroyer une licence.

Si vous n’êtes pas admissible au CICEA cette année et que votre entreprise est en pleine croissance, tenez compte de ce crédit d’impôt pour l’année à venir. Vous pouvez aussi vous servir des crédits d’impôt provinciaux offerts aux personnes de métier qui possèdent leur entreprise comme le Crédit d’impôt pour la formation en apprentissage en Ontario et le Crédit-impôt formation en Colombie-Britannique.

Déduction des outils de la personne de métier

Si gagnez un revenu à titre de personne de métier ou d’apprenti, vous pourriez avoir le droit de déduire jusqu’à 500 $ du coût des outils admissibles.

Pour savoir si vous êtes admissible à la déduction maximale, utilisez la formule sur le site Web de l’Agence du revenu du Canada. Vous pourriez aussi avoir droit à des remboursements de la TPS/TVH que vous avez payée sur des outils.

NOTA : Si vous êtes travailleur autonome et que vous avez acheté des outils pour votre entreprise, ils sont considérés comme une dépense d’entreprise déductible.

Dépenses fiscalement déductibles

Les personnes de métier et celles qui détiennent leur propre entreprise peuvent réclamer la déduction de certaines dépenses et ainsi réduire leur impôt à payer de quelques milliers de dollars.

Par exemple, vous avez probablement loué ou acheté un véhicule pour le travail. Vous pouvez déduire vos paiements de location mensuels selon l’utilisation commerciale que vous en faites ou déduire la dépréciation du véhicule si vous le possédez.

Vous pouvez aussi déduire l’entretien, les réparations et les dépenses de voyage comme l’essence, les changements d’huile et les assurances. Si vous utilisez le véhicule à des fins personnelles et commerciales, assurez-vous de noter le kilométrage commercial pour demander une déduction.

En tant qu’entrepreneur indépendant, vous pouvez aussi déduire une partie de vos dépenses d’entreprise liées à votre bureau à domicile, notamment :

  • le loyer ou les intérêts hypothécaires;
  • les taxes foncières;
  • l’assurance habitation;
  • les factures de services publiques;
  • les frais de téléphone et d’Internet.

Les achats d’ordinateurs sont déductibles d’impôt sur plusieurs années, y compris les ordinateurs de bureau, les portables, les tablettes et le matériel informatique connexe. Les logiciels sont habituellement 100 % déductibles au cours de la première année.

Il est beaucoup plus facile de consigner ces dépenses au moyen d’un logiciel de comptabilité. Alors songez à vous procurer le logiciel adapté aux besoins de votre entreprise. En étant organisé, vous profiterez de toutes les déductions d’impôt disponibles. Encore mieux, si votre entreprise fait l’objet d’une vérification, vous serez prêt.

 (Cet article est présenté à titre d’information seulement et ne constitue pas un conseil fiscal. Nous vous recommandons de consulter un conseiller fiscal qualifié pour obtenir des conseils adaptés à  votre entreprise ou à votre situation personnelle.)

Et maintenant?