Mettre à l’essai des produits ou services pour votre entreprise agricole

Apprenez comment évaluer un produit ou un service avant de l’intégrer à vos activités agricoles.

Selon la Fédération canadienne de l’agriculture, près de 20 000 agriculteurs canadiens ont dû cesser leurs activités depuis le recensement de 2001. Avec la concurrence accrue et la hausse des coûts de production, les agriculteurs n’arrivent pas toujours à atteindre le seuil de rentabilité, et encore moins à prospérer.

Heureusement, le secteur agricole offre des possibilités intéressantes d’activités parallèles pouvant générer des revenus supplémentaires et favoriser une croissance continue. Si vous envisagez d’investir dans un nouveau projet novateur, vous devez toutefois vous assurer de faire les recherches appropriées et d’établir un plan d’affaire solide. 

Voici quelques conseils pouvant vous aider à prendre les mesures adéquates pour diversifier et élargir vos activités agricoles.

Faites un sondage

Si vous êtes producteur laitier, avez-vous pensé à vous lancer dans l’agrotourisme et offrir sur place de la crème glacée, des articles-souvenirs et des visites guidées? Ou aimeriez-vous plutôt partager avec d’autres vos pratiques d’agriculture durable en offrant une formation spécialisée?

Quelles que soient les activités parallèles qui vous intéressent, n’oubliez pas de consulter la meilleure source d’information commerciale qui soit : vos clients.

Dressez une liste de personnes à contacter à partir de votre base de données de clients, puis menez un sondage auprès d’un groupe-échantillon susceptible de vous aider à déterminer si un produit ou service est en demande. Posez quelques questions clés :

  • Parmi nos produits ou services, lesquels offrent la meilleure valeur?
  • Quels produits ou services connexes aimeriez-vous que nous offrions?
  • Quels produits ou services connexes sont impossibles à trouver sur le marché?

Analysez votre concurrence

Si vous avez une idée d’activité parallèle intéressante à laquelle vos clients ont réagi avec enthousiasme, la prochaine étape consiste à analyser le marché.

Cette étape est incontournable parce qu’elle vous permettra de connaître vos principaux concurrents : qui ils sont, ce qu’ils offrent et quels sont leurs prix. Si vous constatez que vos concurrents ont déjà mis en œuvre votre idée, ne reculez pas pour autant. Cette information peut vous aider à trouver une idée prometteuse pour laquelle vous aurez moins de concurrence, sinon aucune.

L’idéal est de trouver un créneau inexploité dans lequel la demande est suffisante pour générer des profits. Si votre entreprise est la seule à offrir un produit sur un marché donné, par exemple des fromages artisanaux, vous serez populaire auprès des clients gourmets et augmenterez vos revenus.

Testez avant d’investir

Finalement, avant d’acheter de l’équipement, d’embaucher du personnel ou de faire de la publicité pour votre nouvelle activité, mettez-la à l’essai.

Moyennant un coût relativement peu élevé, vous pouvez participer à une foire commerciale ou à un événement organisé par le propriétaire d’une entreprise locale qui vise la même clientèle que vous. Offrez des échantillons, une visite gratuite de vos installations agricoles ou un rabais sur un service. Les commentaires recueillis à cette étape vous permettront d’apporter des ajustements à votre offre de produit ou votre positionnement concurrentiel avant de vous lancer sur le marché.

Après tout cela, vous serez prêt à soumettre votre projet, votre analyse de marché et les commentaires recueillis auprès de vos clients à un prêteur en vue d’obtenir du financement.

Parlez à un conseiller de la Banque Scotia pour obtenir de l’aide

Les conseillers de la Banque Scotia comprennent les propriétaires d’entreprises agricoles. Nous sommes là pour vous aider à atteindre vos objectifs, comme nous l’avons fait pour des milliers d’entrepreneurs comme vous.

Depuis plus de 180 ans, la Banque Scotia fournit des services financiers aux exploitations et entreprises agricoles du Canada. Nos spécialistes des produits bancaires et de financement destinés au secteur de l’agriculture peuvent vous aider à toutes les étapes, de l’obtention d’un financement à la location d’équipement en passant par le crédit hypothécaire pour l’acquisition de terres agricoles et plus encore.

Obtenez des conseils, découvrez des ressources utiles et renseignez-vous sur les solutions de financement offertes en discutant avec un conseiller, Petites entreprises, de la Banque Scotia.

Autres conseils 

  • Recueillez régulièrement les commentaires de vos clients afin d’améliorer continuellement vos offres et de lancer de nouveaux produits et services rentables qui répondront à leurs besoins.
  • Parlez à un conseiller, Petites entreprises, de votre entreprise agricole en démarrage ou en croissance. Appelez au 1(877)552-5522 ou en prenez contact en ligne.